Services de garde pour les étudiantes et étudiants

La pandémie de COVID19 a entraîné son lot de difficultés nouvelles et éprouvantes pour de nombreux étudiants postsecondaires, voire la totalité d’entre eux. Aucune cohorte d’étudiants n’a trouvé la transition vers le confinement et vers l’apprentissage en ligne plus difficile que les étudiantes et étudiants ayant des enfants à charge. Au cours des derniers mois, les difficultés vécues par ces étudiantes et étudiants sont apparues évidentes pour l’ensemble de la communauté postsecondaire canadienne. De nombreux étudiants ont vu leurs collègues être interrompus lors de leurs cours ou examens en ligne par l’intervention d’un enfant, ou ont constaté que certains de leurs collègues ne pouvaient pas participer à des ateliers en personne en raison des limites des services de garde en temps de pandémie. En effet, la COVID-19 n’a fait qu’aggraver les difficultés que vivent les étudiantes et étudiants postsecondaires avec des enfants à charge.

Les besoins en matière de services de garde ont toujours été importants pour les étudiants ayant des enfants à charge, car ils doivent souvent suivre des cours et trouver des garderies offrant des services de garde hors de l’horaire habituel, soit de 9 h à 5 h. En outre, les étudiants de groupes démographiques sous-représentés sont souvent plus susceptibles d’avoir des enfants à charge, ce qui rend leur accès aux études postsecondaires encore plus difficile. En fait, un tiers des étudiants internationaux et des étudiants autochtones sont parents, et l’amélioration de l’accès aux services de garde contribuerait à alléger le fardeau de personnes qui composent déjà avec des obstacles systémiques aux études supérieures.

Malheureusement, il n’y a pas suffisamment de données utiles au Canada pour évaluer les besoins uniques des étudiantes et étudiants ayant des enfants à charge. Par conséquent, il faut poursuivre les études pour déterminer combien de places en garderie sont requises et à quel endroit, afin de mieux servir la communauté postsecondaire au Canada.

Par conséquent, l’ACAE recommande que le gouvernement du Canada prenne les mesures suivantes pour #ComblerLesÉcarts en matière de services de garde pour les étudiantes et étudiants ayant des enfants à charge:

  • Inclure les besoins et préoccupations des étudiantes et étudiants postsecondaires dans l’élaboration d’un programme de garde et de développement de la petite enfance pancanadien.
  • Déterminer les besoins en services de garde des étudiantes et étudiants ayant des enfants à charge par le truchement de l’Étude longitudinale et internationale des adultes (ELIA).